• Chapitre 7 : La pierre Balan

     Après une semaine, Cardia retourna enfin chez elle un soir. Elle découvrit Edel se vernissant les ongles, Lilia entrain de se coiffer, Ivan lisant un livre et Ethan jouant avec Luna.

     

     - Je suis de retour, chers compagnons ! 

     

       Edel et Lilia enlacèrent Cardia simultanément.

     

     - Vous m'étouffez les filles !

     

     - Mais on est contentes de te retrouver ! Lui répondit l'ange avec joie. 

     

     - Je n'aurais jamais cru qu'une fille stupide comme toi me manquerais… Ajouta la noble.

     

     - Toujours aussi gentille… Répliqua Ivan.

     

    - Toujours ! Affirma Edel. 

     

      La rebelle et le prince s'observèrent sans se dire un mot. Il se leva et alla dans la chambre de la jeune femme.

     

     - Qu'est-ce qu'il a ?

     

     - Je crois qu'il s'en veut. Révéla Ivan.

     

     - Mais pourquoi ?

     

     - Il pense que c'est de sa faute si tu as été blessé gravement.

     

     - Mais c'est faux ! C'est entièrement de la mienne… Au fait, savez-vous ce que c'est ? Ajouta Cardia montrant le pendentif.

     

       Ivan et Edel la regardèrent avec de gros yeux. D'un coup, un silence s'installa jusqu'à ce qu'Edel se mît à parler.

     

     - Ce pendentif est la pierre Balan. La légende raconte que si tu lui donnes un vœu et que tu l'offres à une personne, celui-ci se réalisera. Elle lui a été donné par son frère décédé, Finn. 

     

     - Mais pourquoi m'a-t-il offert quelque chose de si précieux ? 

     

     - Tu ne le devines pas ? Insinua Lilia.

     

      Pour répondre à la question, Cardia secoua la tête de droite à gauche. 

     

     - Va lui parler. Ordonna Ivan.

     

     - Je suis bien obligée… Après tout, cet imbécile n'arrête pas squatter mon futon…

     

      La rebelle porta Luna et se dirigea dans sa chambre. Elle trouva le prince allongé de dos. Cardia ne dit rien, elle contenta de se placer à ses côtés. Cette dernière commença à lui caresser les cheveux.

     

     - Aïe ! Grimaça Ethan.

     

     - Tu as les cheveux ennoués, redresses-toi !

     

     - Tu comptes faire quoi au juste ? 

     

     - Tu verras !

     

      Ethan se redressa et la jeune femme quitta la pièce puis revint avec une brosse.

     

     - Serre les dents ! Conseilla la rebelle en commençant à brosser les cheveux du prince.

     

     - Mais ça fait mal bordel !

     

     - C'est pour ça qu'il faut les brosser très souvent ! 

     

       Après un dur labeur, les cheveux d'Ethan étaient devenus plus doux et plus lisses. Cardia n'arrêtait pas de lui caresser ses cheveux.

     

     - Laisse mes cheveux tranquilles !

     

     - Mais non ! Ils sont magnifiques !

     

      Après cette réflexion, un silence se posa. 

     

     - Pourquoi est-ce que tu m'as offert un pendentif aussi précieux à tes yeux ?

     

      Mais le prince ne lui répondit pas, il s'allongea de nouveau sur le futon et s'endormit. La jeune femme soupira et attrapa Luna. Elle s'allongea sur le dos et le chat se plaça sur son ventre. Cardia caressa Luna jusqu'à ce qu'elle tombe de sommeil.

     

      Le lendemain, la rebelle se leva et quitta le temple très tôt. Elle descendit les escaliers en vitesse.

     

     - Wendy !!!

     

      Après avoir appelé son nom, une sorte d'esprit rose apparut. Il s'agissait de l'esprit du vent.

     

     - Qu'y a-t-il, dame Cardia ?

     

     - Sais-tu d'où vient cette pierre ? Lui demanda-t-elle en lui tendant le pendentif.

     

     - Oui, cette pierre se trouve en Nursca, par contre, vous devriez demander à Watery, elle est celle qui garde les pierres Balan. 

     

     - Merci Wendy !

     

       Cardia monta à nouveau les escaliers en vitesse et prit sa moto. Le moteur faisait un bruit monstrueux. La jeune femme partit avec sa bécane. Elle entra dans une sorte de forêt pour ensuite atterrir en bas d'une cascade. La rebelle posa son casque et s'approcha du bord de l'eau très profonde.

     

     - Watery !

     

      Elle appela l'esprit de l'eau d'une couleur bleue mer.

     

     - Que voulez-vous ? Demanda Watery.

     

     - Peux-tu me dire où puis-je la pierre Balan ? 

     

     - La pierre Balan est derrière la falaise, vous pouvez attendre ici pendant que je la cherche, après tout, l'eau est profonde, et je sais pertinemment que vous ne savez pas nager.

     

     - Merci !

     

     - C'est toujours un honneur de vous servir.

     

      Pendant ce temps, du côté des autres, Edel, Lilia et Ivan prirent leurs petit-déjeuner. D'un coup, Ethan entra dans le salon.

     

     - Vous savez où est Cardia ? Demanda le prince.

     

     - Tu ne le sais pas ? Lui retourna la question Ivan.

     

     - Non…

     

     - De toute façon, si elle est en danger, vous serez le premier à le savoir avec la pierre Balan. Répliqua Edel. Alors à votre place, je ne me ferais pas de soucis, elle sait se battre.

     

     - Je sais.

     

     - Vous êtes vraiment trop protecteur avec Cardia. Ricana Lilia.

     

     - Ce n'est pas vrai, c'est juste que…

     

     - Que ? Ajouta l'ange avec une intonation pleine de sous-entendue.

     

     - Vous m'énervez ! S'exclama le prince en retournant dans la chambre.

     

     - Comment va-t-on faire ? Demanda Edel.

     

     - Je ne sais pas… Lui répondit Ivan

     

     - Comment ça ? Questionna Lilia

     

     - Normalement, prince Ethan n'a pas le droit de tomber amoureux d'une personne de Nursca. Et on va avoir le droit à une sanction car nous avons accepté le fait qu'il aime Cardia. Répliqua Edel.

     

     - Les règles de votre royaume sont dures… Mais je pense qu'il n'est pas toujours nécessaire d'obéir aux règles alors je souhaite aider le prince… Annonça l'ange-déchu.

     

     - Je te comprends, cependant -

     

     - Cependant, nous verrons le moment venue. Ajouta Ivan en coupant Edel.

     

     - Oui…

     

      Du côté de Cardia, Watery a enfin ramené la pierre à Cardia et lui la déposa sur les paumes de sa main.

     

     - Pourquoi tenez-vous à avoir cette pierre ?

     

     - Je veux en faire un pendentif afin de l'offrir à une personne qui compte beaucoup pour moi. Il m'en a offert une, cependant, c'était un cadeau venant d'un proche décédé… Alors, je voulais lui en offrir une à mon tour…

     

     - Je comprends…

     

       La jeune femme rangea la pierre dans son sac puis le ferma. D'un coup, une fée apparut afin de voler le sac. Ces genres de créature sont du genre très farceurs. La petite fée verte s'envola à une vitesse folle et instinctivement, Cardia lui courait après. Les deux cheminèrent un bon bout de la forêt, puis passèrent par un passage menant en haut de la falaise. 

     

     - Rend-moi mon sac ou tu le regretteras. Menaça Cardia.

     

     - Hi hi ! Ricana la fée. Et pourquoi ?

     

      Cardia fonça droit sur la fée, attrapa le sac et tomba du haut de la falaise. Par réflexe, Cardia coupa sa respiration avant de faire un énorme plongeon dans l'eau.

     

      Du côté d'Ethan, il sentit un signal venant de la pierre. Agité, il quitta les lieux sans prévenir les autres. Il entra dans la forêt qui lui parut très grande, puis atterrit à la cascade.

     

     - Cardia, qu'est-ce que tu as essayé de faire ?! S'écria-t-il en plongea droit dans l'eau.

     

      Il nagea tant bien que mal jusqu'à attraper la jeune femme à court de réserves. Il la tira contre lui et remonta à la surface. Il la posa sur terre et Cardia était toujours inconsciente. Il se mit à paniquer jusqu'à ce qu'il se décide à agir.. Le prince déposa ses lèvres sur celles de la rebelle et fit du bouche-à-bouche. La jeune femme cracha de l'eau. Le corps de celle-ci était en train de faire de l'hypothermie. 

     

       Ethan eut l'idée de faire du feu. Il alla vérifier dans le coffre de la moto de Cardia et y trouva une couverture. Il changea la jeune femme de position et commença à la déshabiller. Il lui retira son haut, dévoilant une marque noire étrange sur son épaule dont le prince n'avait jamais fait attention jusqu'à présent. Il lui retira ses cuissardes, son jean, ses chaussettes puis ses sous-vêtements. Il déposa ses vêtements près du feu afin de les chauffer. Afin de ne pas tomber lui-même malade, il se déshabilla aussi. Il retira son tee-shirt blanc, son jean noir, ses chaussettes et ses chaussures. Puis, il s'enveloppa avec Cardia dans la couverture, attendant son réveil.

     

      Après plusieurs heures, Cardia se réveilla enfin. Le ciel s'était assombri. Elle regarda à ses alentours et découvrit Ethan endormis à ses côtés.

     

     - Ethan… !

     

      Soudain, elle se rendit compte qu'ils se trouvaient nus couverts seulement d'une couverture. Son visage se retrouva en feu.

     

     - Ethan ! Réveille-toi ! S'exclama-t-elle en le secouant.

     

      Le prince se réveilla, regardait la rebelle et l'enlaça.

     

     - Tu m'as fait peur, idiote !

     

     - Comment m'as-tu trouvé ?

     

     - Avec la pierre Balan, elle a un pouvoir de détection.

     

     - Je vois…

     

      Étrangement, la jeune femme n'avait pas envie de se séparer de lui. 

     

     - Pourquoi es-tu venue ici ? 

     

     - J'avais envie de me promener seule, alors, j'ai marché sauf que je suis tombée de la falaise. Malheureusement, je ne sais pas nager…

     

     - Je vois, la prochaine fois, préviens-moi.

     

     - Promis.

     

      Ethan commença à se détacher d'elle mais Cardia l'enlaça de nouveau.

     

     - Qu'est-ce que tu fais ? Demanda le prince, très surpris.

     

     - Je ne sais pas !

     

      L'homme aux longs cheveux bleu caressa le dos tremblant de la jeune femme.

     

     - Dis-moi, pourquoi est-ce que tu m'as donné quelque chose d'aussi précieux ? Je ne peux pas garder un précieux cadeau de ton frère décédé…

     

     - Je le sais, cependant, pour moi, tu vaux beaucoup plus qu'un pendentif. Et puis, pour moi, les souvenirs et les valeurs qu'il m'a transmis sont plus importants qu'un simple collier.

     

      Cardia le regarda avec surprise. Quant à lui, il lui lança un sourire en lui tapotant la tête. D'un coup, la rebelle perdit son sourire, attrapa la couverture, se leva et s'enroula avec.

     

     - Par contre, tu m'as déshabillé et tu vas le payer !

     

     - C'était soit ça soit tu mourrais d'hypothermie !

     

     - Et pourquoi toi aussi tu es nu ?

     

     - Il fallait bien te repêcher car aussi non, tu finissais morte noyée. Et je voulais pas tomber malade pour toi, gamine.

     

     - Retournes-toi, je vais me changer.

     

     - Ça sert à quoi ? Vu que je t'ai déjà vu nue et de près, alors de loin…

     

     - Encore une réflexion et je te jure que tu pourras dire adieu à ta descendance et retournes-toi car tu me stresse ! Ordonna Cardia.

     

     - Compris grosse.

     

     - Je te hais, il y a rien à dire sur ton corps… Et ça te fais quoi que j'ai du poids ? Personnellement, j'assume entièrement !

     

     - Je te taquines, en vrai, je trouve que tu as plus de charme avec ta graisse. Dit-il en se retournant.

     

     - Tu es mort. Ajouta-t-elle en lui balançant la couverture.

     

       Cardia se rhabilla, très gênée par la présence du prince. Une fois fini, la jeune femme interpella Ethan.

     

     - Tu peux te rhabiller !

     

     - Bien mais je t'en pris, ne me regardes pas, c'est gênant.

     

     - Très bien.

     

      Après qu'ils se soient rhabillés, Cardia plia la couverture et Ethan éteignit le feu. 

     

     - Monte avec moi ! Ordonna Cardia.

     

     - C'est quoi ça ? … Lui demanda-t-il, montant sur la bécane.

     

    - Une moto, elle sert à se déplacer. Depuis petite, j'en voulais une, alors ma grand-mère à économisé pendant longtemps. Ce qui fait que c'est mon petit trésor ! 

     

      Les deux montèrent sur la moto, Cardia la démarra. Ils quittèrent la forêt puis retournèrent au temple. Ivan, Edel et Lilia se dirigèrent vers eux.

     

     - Où étiez-vous ? Demanda le meilleur ami du prince.

     

     - Cardia s'était promenée et est tombée d'une falaise, j'ai dû aller la sauver et pour certaines raisons, nous sommes resté là-bas. 

     

     - Je vois, tu te sens bien Cardia ? Questionna la noble.

     

     - Hein ? Bien sûr ! Lui répondit-elle en détournant les yeux.

     

      Lilia s'approcha de Cardia et commença à lui chuchoter quelque chose :

     

     - Il s'est passé quelque chose entre vous deux ?

     

     - Hein ? Non, non… Bafouilla la jeune femme.

     

      Lilia déposa une petite tape sur l'épaule d'Ethan et repartit à l'intérieur avec un petit rire.

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :